Poitiers – Nouméa : le bilan en chiffres

Pendant ces 307 jours de voyage, j’ai (Victor) pris soin, tous les soirs, d’enregistrer notre position GPS, la distance parcourue et le temps passé à pédaler (oui, je suis un « geek »). Voici ce que ces données nous apprennent aujourd’hui. Nous souhaitons partager ce bilan avec mes confrères amateurs de chiffres, les curieux et surtout avec les prochains cyclo-voyageurs qui se demandent à quelle vitesse on peut raisonnablement traverser des pays voire des continents à vélo :

Diapositive1

Vélo - Dodo

Distance

Temps

Vitesse

Si comme nous, vous vous demandez si on peut s’attendre à voir sa vitesse moyenne augmenter au cours d’un tel voyage… la réponse ci-dessous avec notre vitesse moyenne  en ordonnée et la distance cumulée en abscisse… par région :

Vitesse p r

…puis par pays :

Vitesse p p

Nous constatons que la vitesse à vélo dépend avant tout des conditions rencontrées (vent, relief, état de la route). Notre niveau de forme physique influence finalement assez peu notre vitesse moyenne. Il faut donc apprendre à être patients lorsque les conditions ne sont pas au rendez-vous… !

Les Défis ! 

Le 10 juin 2017, à l’occasion de notre mariage, vous nous avez soumis un certain nombre de défis à réaliser pendant le voyage… voici un résumé de ces défis, réussis ou pas.

Nous continuerons d’alimenter cette page avec les prochains défis !


Faire demi-tour à la frontière Suisse @PapaColin 

Nous avons dû réaliser le défi deux fois afin de continuer notre route !


Trinquer avec une Mass de bière (1 litre) – en Bavière @Theodule&Maguelonne 


Pédaler sans les mains – en République Tchèque @Marion 

P_20170813_183953_BF[48]

Sur cette photo, il ne reste plus qu’une main sur quatre sur le vélo… avouez que c’est déjà pas mal… !


Faire un cul-sec de Mad Dog (vodka, sirop de grenadine, tabasco) – en Pologne @CuirMoustache 

P_20170728_130945_BF[1]

Plus précisément à Gdansk, 12h42, avant de reprendre la route après obtention de nos visas russes… !


Envoyer la première chambre à air crevée à la Brass de Pneu@BrassdePneu (fanfare de Victor) 

Ci-dessus à droite, la Brass de Pneu (en pleine répétition), prend la pause avec la chambre à air de notre remorque préalablement crevée sur une petite route de Lituanie.


Mettre une Estonienne sur la selle avant du tandem – en Estonie @AlainVicari 

Bon c’est un homme et pas une femme et il est mi-Finlandais mi-Norvégien et non pas Estonien… mais c’est bien en Estonie !


Manger une banane tout nu sur la plage (face à l’horizon et au vent) – en Estonie @Nicolas&Camille 

IMG-20170813-WA0000[44]

Défi sensationnel réalisé devant témoins.


Faire 20 km de vélo cul nu – en Lituanie @Nicolas&Camille 

videotogif_2017.08.04_17.45.59[1]

On n’a pas filmé les 20 km 😉


Virer Poutine – @Bernard&Aline 


Prendre un selfie avec la provodnista de votre wagon – en Russie @Lesloulous 

Notre provodnista a tenté de nous racketter et nous a menacés de balancer notre remorque hors du train… donc le selfie, on n’a pas tenté !


Boire de la vodka russe en pensant à nous – à Omsk @FamilleAudoux&Cordeau 

P_20170826_194401[1]

Dans le wagon bar du transsibérien avec nos nouveaux amis russes (qui ont clairement bu plus de vodka que nous…).


Lire la Prose du Transsibérien de Blaise Cendrars – en Russie @Sylvain 

P_20170827_173140[1]

« Dis, Blaise, sommes-nous bien loin de Montmartre ? » demande inlassablement la petite Jeanne de France.


Prendre une photo au bord du lac Baïkal (à poil) – en Sibérie @Thibel 

P1090118

Victor, tout nu DANS le lac Baïkal, espère prolonger son espérance de vie, comme le prétend la légende.


Rider un poney nu – en Mongolie @Cao 

P_20170927_112636_BF[1]

Alors oui, sous nos 6 couches de vêtements, nous sommes nus et les chevaux Mongols sont un peu tous des poneys.


J’irai manger chez vous en Mongolie – en Mongolie @Charles&Mouna 

On est quand même mieux assis par terre pour manger du yack bouilli…!


Passer chez le barbier/coiffeur pour une coupe « originale » – en Mongolie @Menon 

AVANT / APRES : Une nouvelle coupe idéale à entretenir sous les tropiques.